Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En raison des fortes chaleurs, de la charge des véhicules, et des dénivelés importants, des dégâts sont constatés sur certaines chaussées. Respectons les limites de tonnage notamment route de la chapelle de Thiélouze. Amendes et pas d'excuses...
Les archives
    2017

    2016

    2015

    2014

    2013

    2012

    2011

    2010

    2009

    2008

    2007

    2006

    2005

    2001

    2016

 

L'agenda du mois

 

 

Restauration scolaire

 

Géolocalisation

 

Les actualités de la commune

Deprecated: Function split() is deprecated in /home/uzemain/www/actualites.php on line 523

14 juillet : club du muguet et sapeurs-pompiers rassemblés.

   






 


Riche idée qu'ont eue les organisateurs (Christine MARANDEL pour le Club et Stéphane THIEBAUT pour le centre de secours) de se retrouver sur le stade d'Uzemain à l'occasion d'une journée détente du club afin d'assister à une démonstration d'extinction d'un feu de palettes.

Personnels aguerris et jeunes fraichement détenteurs de leur diplôme de sapeur-pompier ont montré tout leur savoir-faire à l'occasion de cette manœuvre qui mettait en activité une motopompe et le "fourgon pompe tonne" du centre de secours.

A Uzemain le centre compte 18 sapeurs-pompiers ; 3 jeunes de la dernière promotion JSP (Alyssia GADNEL, Ophélie ANDRE et Arthur LAGARDE) ont brillamment obtenu leur diplôme à l'issue des trois années de formation en tant que jeune sapeur-pompier. Les stages qui seront encore à effectuer leur permettront de pouvoir acquérir encore plus de connaissances dans le domaine des attaques de feu ou dans celui des secours à personnes qui représente 75% des interventions.

Particularité vosgienne dans l'organisation des secours qui s'appuie principalement sur le volontariat : le recrutement des jeunes se développe grâce à une politique volontariste du SDIS qui s'est donné pour objectif d'atteindre un effectif de 3000 sapeurs-pompiers volontaires afin d'assurer un service rapide de proximité notamment dans les zones rurales.

Respectant le principe d’égalité de l’accès des citoyens aux services publics, cette notion dans les Vosges est incarnée par la présence d’un centre d’incendie et de secours à moins de 10 km d’un bassin de vie nécessitant un engagement citoyen fort, corollaire indispensable de l’attachement du sapeur-pompier à servir son prochain, son voisin, son village.

Alain PIERRE
Maire
Membre du bureau du SDIS

 



 

Fête de l'oeuf: Eclosion à 19h30 samedi 20 juillet !

   






 

Le rendez-vous annuel de la fête de l’œuf est imminent ; en plein cœur de la saison estivale, c’est l’événement de l’été à Uzemain qui réunit les familles et amis autour de notre fête patronale !

Le 20 juillet au soir à 19h30, la 35ième édition de la fête de l'œuf sera inaugurée , une soirée qui se poursuivra joyeusement avec les attractions foraines, le stand de restauration.

Une belle soirée en perspective animée par les feux d'artifices offerts par la municipalité, le bal et l'élection de miss œuf 2019 !
Le dimanche, les participants de tous âges seront ravis, car notre fête patronale est constituée d’un savant dosage de fête foraine, déballage commercial, vide grenier et kermesse aux stands proposés par nos associations locales, animations avec la troupe Oléocada et l'élection de Mister Coq sans oublier le traditionnel "tiercé de poules".
Le Centre Communal d'Action Sociale y déploie son vide-grenier dont les recettes serviront à agrémenter le traditionnel "repas des anciens".

La fête de l’œuf, a toujours eu un succès mérité en raison de la qualité et de la diversité des animations proposées.
Son succès, elle le doit principalement aussi au travail de ses bénévoles qui sous la houlette d'Amélie MANGIN, Présidente du Comité, organisent la fête et doivent fortement s'impliquer notamment lors de l'installation et de la mise en œuvre du stand de restauration et la recherche des financements. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés!

Bienvenue à toutes et à tous, petits et grands enfants, ne manquez pas la 35ième édition !

Alain PIERRE
Maire d'Uzemain

Contact :
Email : la.fete.de.loeuf@akeonet.com



Inscription encore possible pour le vide-grenier :

Réservation au 06.42.16.83.61 avant le 19 juillet 2019
Inscription : 2 € + 1,50 € du ml. Les personnes qui ne veulent pas exposer, mais désirent faire don d’objets, au profit du C.C.A.S. afin que leur vente permette d’animer le repas des anciens, de venir en aide à des familles momentanément dans le besoin, il est possible de déposer ceux-ci à la mairie. Appeler auparavant le secrétariat de mairie au 03 29 30 71 80.

 



 

Les travaux de rénovation de la salle polyvalente réceptionnés

   






 

La salle polyvalente d’Uzemain, construite et inaugurée en 1987, avait besoin de travaux de rénovation pour le confort de ses utilisateurs. C’est désormais chose faite. Le coût total de ces travaux est de 345 647 euros.

Les travaux de rénovation de la salle polyvalente dirigés par le cabinet Vosges Architecture d’Épinal viennent d’être réceptionnés après plusieurs mois de travaux,. Cette salle polyvalente, construite et inaugurée en 1987, avait besoin de tous ces travaux de rénovation pour le confort de ses utilisateurs.

Le but principal a été la rénovation thermique qui va permettre d’importantes économies d’énergie, notamment de chauffage en hiver et apporter plus de fraîcheur en été. L’isolation thermique a été réalisée par l’extérieur et le mode de chauffage désormais assuré par une chaudière performante alimentée en gaz propane avec une aération ventilée de la salle, pilotée en fonction des besoins en température et de renouvellement de l’air ambiant a été totalement repensé. Les menuiseries extérieures et intérieures ont toutes été changées et pour parfaire la rénovation, les employés communaux avec Roger CAUVE ont entrepris de repeindre entièrement l'intérieur de la salle

La cuisine a été agrandie afin de permettre un meilleur travail des cuisiniers lors des repas qui peuvent accueillir jusqu’à deux cents personnes. L’accès aux personnes à mobilité réduite a été grandement par la réalisation d’une rampe d’accès encore plus douce, un stationnement à proximité immédiate de l’entrée et des sanitaires plus spacieux et confortables.

Alain Pierre, maire, s’est déclaré très satisfait de la réalisation de ces travaux dans les délais impartis et de la qualité des prestations des douze entreprises qui ont œuvré pour le parfait achèvement de ce projet qui compte tenu de toutes les subventions perçues ou restant à percevoir n’aura coûté finalement que 82 897 euros à la commune après récupération de la TVA sur un montant total de travaux de 345 647 euros hors taxes.

Le montant des marchés concernant la rénovation de la salle polyvalente d’un montant total hors taxes de 345 647 euros a été subventionné pour un total de 262 750 euros par :
- L'Etat " Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux" : 123 946 €
- Le Conseil Départemental : 67 454 €
- La Région Grand Est "programme Climaxion" : 50 350 €
- Le SCOT des Vosges Centrales "Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte" : 21 000 €.
Des dossiers importants à rédiger mais qui ont permis de réaliser le projet dans des conditions acceptables pour le budget communal.
 



 

Le stade d'Uzemain reconnu d'intérêt communautaire

   


 

La communauté d'agglomération participera au financement des investissements et gros travaux d'entretien.

Vosges matin du 9 juillet 2019 :
Après le site de la Colombière tout récemment et ceux de l’ex-Pova (Pays d’Olima et de Val d’Avière) à Girancourt et Uxegney qui l’étaient déjà, la plupart des stades situés sur le territoire de l’agglomération sont transférés à la CAE (communauté d’agglomération d’Épinal) car ayant été reconnus d’intérêt communautaire. Ces transferts s’effectuent après une période de recensement des utilisateurs et d’échanges avec les communes concernées qui pouvaient refuser cette mutualisation de gestion ; ce qu’a notamment fait Charmes.

Les structures qui vont passer sous le giron de l’Agglo sont : le stade de Bazimpré à Archettes ; le stade Robert-Sayer, le stade Lederlin (synthétique), le stade Thirion (stabilisé) et le stade de Girmont à Capavenir-Vosges ; le stade municipal et le stade 2 (stabilisé) à Charmois-l’Orgueilleux ; les stades Val Raufin 1 et Val Raufin 2 (stabilisé) à Chavelot ; le site de la plaine de Soba à Épinal (3 terrains et plaine de jeux) ; les deux stades du 13e Bataillon (dont un stabilisé) à Nomexy ; les deux stades municipaux (dont un stabilisé) à Padoux ; idem pour les deux stades de Xertigny ; les stades municipaux de Moriville , Portieux , Uriménil , Uzemain et Vincey.

Les communes continuent de gérer l’utilisation et l’entretien courant de leurs stades, les gros entretiens sont traités par l’Agglo, ainsi que les futurs gros investissements porteurs.
 



 

Ecole : Les TRES grandes vacances pour Gisèle et Claudia

   


 

Gisèle BODEZ

Après trente-six années d’enseignement à l’école d’Uzemain, Gisèle Bodez va quitter, « à regret », a-t-elle confié, sa classe où elle prépare les élèves des cours moyens à l’entrée en sixième.


Originaire de la forge de Thunimont, où son père Roger Duchaud était directeur de l’école, Gisèle Bodez a très certainement attrapé le virus de l’enseignement à ses côtés. Lors de sa première année au sein de l’Éducation nationale en qualité d’auxiliaire en 1980-1981, elle a travaillé aux côtés de son père et a effectué un remplacement d’un mois en janvier 1981, à l’école de Thiélouze. Après deux années à l’école normale, ce n’est qu’en septembre 1983 qu’elle fut nommée en qualité de titulaire à l’école de Naymont, tout juste après avoir uni sa destinée à celle de Jean-Pierre Bodez, jeune Manuzien. Elle a occupé ce poste jusqu’en juin 1994 où elle avait en charge les élèves des cours élémentaires.
Lors de la construction du groupe scolaire manuzien, c’est tout naturellement qu’elle a rejoint cette école et la classe des cours moyens, tâche qu’elle assume encore aujourd’hui en qualité de professeur des écoles.
Être plus près de sa famille et voyager
À l’heure de prendre une retraite bien méritée, le 6 juillet prochain, Gisèle Bodez a déclaré : « Je me suis bien plu à Uzemain durant ces trente-six années d’enseignement où j’ai toujours eu d’excellentes relations avec mes élèves et leurs parents ainsi qu’avec tous mes collègues enseignants et la municipalité. J’ai également beaucoup aimé m’investir au sein de l’union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP) et dans la mise en place et l’accompagnement des classes de mer à Douarnenez que nous avons menées à bien de 1994 à 2005. »

Claudia HAMM

Après plus de vingt années scolaires passées à l’école d’Uzemain, Claudia Hamm a fait valoir ses droits à la retraite. L’enseignante accueillait depuis 1998 les écoliers de petite et moyenne sections de maternelle.


La maîtresse de petite section, celle qui accueille les écoliers pour leur première rentrée scolaire à l’âge de deux ou trois ans et qui sèche leurs larmes face à la cruelle séparation d’avec les parents, a décidé de faire valoir ses droits à la retraite à la fin de cette année scolaire.
Les études terminées, Claudia Hamm a tout d’abord été pendant trois années, éducatrice spécialisée à Metz pour jeunes et adolescents. Son conjoint, muté à Soissons, Claudia le suit et se remet en question professionnellement en passant le concours de l’Éducation nationale. C’est en 1988 qu’elle obtient son premier poste vosgien à Rasey, dépendance de la commune de Xertigny, où elle a pris la direction de cette école à classe unique puis celle de l’école de Moyenpal. Pour suivre une nouvelle fois son mari, muté en Alsace, elle a rejoint l’école de Saint-Nabor (Bas-Rhin) durant trois ans.
Arrivée à Uzemain en 1998
C’est à la rentrée de 1998, toujours au gré des mutations, que Claudia est arrivée à l’école maternelle d’Uzemain, dans la salle de classe située au sein du bâtiment de la mairie. À l’ouverture de la seconde tranche du groupe scolaire en 1999, elle a toujours en charge et par choix les enfants de petite et moyenne section de maternelle. Classe qu’elle n’a jamais quittée par amour pour son travail et des jeunes enfants.

L'école idéale
"Je regretterai beaucoup cette belle école d'Uzemain qui représente pour moi l'école du vivre ensemble et de la convivialité. J'espère très fort que cette situation perdurera au fil des années..."

Très bonne retraite, Gisèle et Claudia.

 



 

Centre aéré : tout est prêt

   






 

Cette année encore, la municipalité, la ligue de l’enseignement et la Caisse d’allocations familiales s’unissent pour offrir aux enfants d’Uzemain et des communes voisines un accueil de loisirs avec repas de midi et goûter qui se déroulera durant trois semaines du lundi 8 au vendredi 26 juillet.

Il concerne les enfants scolarisés jusqu’à 15 ans.
Il est proposé de vivre une aventure collective dans un cadre convivial et permettra de pratiquer des activités de loisirs et de découvertes autour de projets liés à l’eau, à l’environnement et aux sports de pleine nature.
L’équipe fera de cet accueil un lieu de détente, d’échanges, d’apprentissages et de création.
Elle est dirigée par Emilie Puaud-Michel composée d’Allison, Angélique 1 et 2, Céline et Tiphany est déjà en place et a préparé l’emploi du temps et le thème des trois semaines.
La première semaine intitulée « Multi challenges » sera basée sur la découverte du sport avec deux journées ludiques et sportives. La deuxième semaine « L’eau, l’air, la vie » sera consacrée au sport et à l’eau ; quant à la dernière semaine « On est nature » elle sera consacrée à la préservation de la nature avec un mini-camp à Bouzey pour les 12-15 ans.

Renseignements et inscriptions auprès d’Emilie Puaud-Michel au 03 29 30 71 80.
 



 

Musique et théâtre : de jeunes manuziens productifs et…talentueux !

   






 

Pas moins de quatre spectacles ont été présentés à la salle polyvalente durant le mois de juin ; tous produits et mis en scène par nos jeunes artistes manuziens.
Les jeudis 13 et 20 juin, les élèves des ateliers théâtre ont présenté leurs spectacles à Uzemain, Archettes et Sanchey. Trente séances d'apprentissage avaient été animées par Nicolas et Thiérry de la compagnie des Joli(e)s Mômes pour chacun des deux groupes. Les ateliers ont été patronnés par la Communauté d'Agglomération d'Epinal avec le soutien des communes d'Uzemain, Sanchey et Archettes.
Le samedi 22 juin "manusic" l'école de musique manuzienne animés par Virginie Delez a offert à tous dans le cadre de la fête de la musique un spectacle musical fortement applaudi. Musique, chansons accompagnées à la guitare ou au piano et pièce de théâtre ( le marchand de mémoire ) magnifiquement interprétée par trois de ses jeunes élèves au talent incontestable.
Lundi 24 juin, ce fût au tour de la chorale de l'école qui a interprété à l'unisson ou en groupe des chants dont les titres évoquaient les vacances au bord de l'eau…
Des grandes vacances qui se précisent pour deux de nos enseignantes : Claudia Hamm et Gisèle Bodez qui ont fait valoir leur droit à la retraite. Elle ont été remerciées par les membres de l'Association autour des Ecoles d'Uzemain représentés par Didier Daubié leur président.
 



 

EAU POTABLE : RETOUR A LA NORMALE

   




 

Le Syndicat Intercommunal des Eaux des Monts Faucilles vous informe qu'à la suite de la contre-analyse effectuée sur le prélèvement du 19 juin, celle-ci atteste que la qualité de l'eau est redevenue conforme aux normes de potabilité.

Un rappel des faits :
Une contamination de l'eau a été détectée le weekend du 14 juin à la suite de l'analyse d'un prélèvement effectué à Uzemain le 13 juin. (eau provenant de la source de Rejonrupt à Uzemain). Les fortes pluies orageuses de la nuit (30 mm d'eau de pluie ) le jour du contrôle en sont probablement la cause.
(Les contrôles de la qualité de l'eau distribuée réclament la surveillance continue de la conformité de l’eau distribuée aux 31 paramètres microbiologiques et physico-chimiques fixés par arrêté du ministre de la Santé, le contrôle du bon fonctionnement des installations en respectant 25 références de qualité et la soumission permanente aux contrôles sanitaires effectués inopinément par l'ARS).
La qualité microbiologique
Toute présence de bactéries d'escherichia coli ou d'entérocoques détectée : une seule de ces bactéries dans 100 ml d'eau rend cette eau qualifiée de non potable.
Pour ceux et celles qui ont bu cette eau avant le traitement quels étaient les risques ?
La plupart du temps, selon les médecins, cela provoque des diarrhées facilement traitées.
Les personnes tels que les enfants en bas âge, personnes âgées ou malades peuvent plus facilement que d'autres y être sensibles.
Les mesures prises
La priorité a été donnée d'apporter immédiatement des mesures correctives : l'ensemble du réseau et de ses réservoirs a été purgé et l'eau traitée samedi et dimanche 16 juin.
A l'issue de ces mesures, le personnel a vérifié l'efficacité du traitement qui s'est avéré positif (l'action de la chloration étant devenue neutre).
Dimanche 16 juin, la potabilité était donc redevenue conforme au vu des contrôles effectués par le personnel. Toutefois ces contrôles ne peuvent être considérés comme légaux.
Lundi 17 juin, le syndicat a informé les 14 communes ( 4000 habitants) de l'incident ; celles-ci ont par divers moyens informé leurs habitants.
A Uzemain, le personnel du syndicat et les conseillers municipaux ont distribué un flyer dans les boites aux lettres (seule mesure qui pouvait renseigner un maximum de personnes).
Même si la qualité était redevenue normale pour le syndicat dès le 16 juin, l'attestation de conformité ne peut venir que d'une contre analyse effectué après un prélèvement qui a eu lieu le 19 juin et qui nécessité 3 jours délais.

Ce genre d'incident a montré la fragilité de notre ressource, le syndicat a effectué des études afin d'apporter une solution pour prévenir les dégâts qui pourraient être causés par ce genre d'événement climatique imprévu et met tout en œuvre pour garantir à chaque abonné un approvisionnement de qualité. 1 279 497,00 € d'investissement ont été budgétés pour l'année 2019 afin de pouvoir respecter les normes imposées par la législation et éviter les fuites sur le réseau tout en garantissant aussi… un coût raisonnable.
Merci pour votre compréhension.
Le président
Alain PIERRE