Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

La MAIRIE EST FERMEE AU PUBLIC. En cas de besoin nécessaire et urgent prendre contact pour rendez-vous par téléphone ou par mail - signaler tout problème lié à l'isolement des personnes âgées - 03 29 30 71 80
Les archives
    2017

    2016

    2015

    2014

    2013

    2012

    2011

    2010

    2009

    2008

    2007

    2006

    2005

    2001

    2016

 

L'agenda du mois

AVRIL

 

• 27 AVRIL
soirée théâtre

 

 

Restauration scolaire

 

Géolocalisation

 

Les actualités de la commune

Deprecated: Function split() is deprecated in /home/uzemain/www/actualites.php on line 523

Résultat des élections municipales

   


 


Résultat des élections municipales :

Blancs 1,42 % des votants | 7
Nuls 2,64 % des votants | 13
Exprimés 95,94 % des votants | 473
54,72 % des inscrits

Liste d'Hier à Demain pour les Manuziens conduite par Pauline BABEY-FOLZER
53,49 % | 253 voix | 12 élus


Pauline Babey-Foltzer (élue déléguée communautaire)
Vincent Humbert
Anne Lebrun
Michel Vuillemin
Christine Lambach-Uebersax élue
Denis Vauthier (élu Délégué communautaire suppléant)
Mélanie Langlois
Steve Esch
Chantal Daubié
Anthony André
Fanny Dugravot
Pascal Sachot


Liste Ensemble pour Uzemain conduite par Amélie MANGIN
46,51 % | 220 voix | 3 élus


Amélie Mangin
François Marandel
Céline Piercy
 



 

Maintien des élections municipales : une erreur selon Alain PIERRE

   


 



Des mesures contraignantes pour la vie de tous les jours ont été prises par le gouvernement afin d'enrayer la pandémie avec notamment la fermeture des crèches, écoles et universités. Dès ce week-end, plus de rencontres sportives ou culturelles avec des annulations, suspensions et fermetures en cascade.
Les élections municipales sont maintenues ; en principe, en respectant les consignes et principales précautions sanitaires, cela ne devrait pas causer de problème sauf peut être pour certaines personnes qui s'abstiendront en raison de la fragilité de leur santé.

Mais là n'est pas le plus grave !

A l 'issue des élections, de nombreuses réunions auront lieu afin de nommer ou élire les représentants dans toutes les structures à qui les communes ont délégué leurs compétences : Communauté d'Agglomération, Syndicat Intercommunal des Eaux, Syndicat Départemental d'Electricité, Syndicat d'Informatique, Syndicat d'assainissement non collectif, Service Départemental d'Incendie etc…
Ensuite les membres de ses mêmes structures devront se réunir afin d'élire leur président, vice-président, membre de commissions etc…
Les éminences grises qui ont conseillé le président ne savent peut être pas qu'à l'issue du scrutin le fonctionnement de toutes ces structures supposera une participation à de nombreuses assemblées.
A titre d'exemple, pas moins d'une douzaine de réunions sont prévues dans le département afin de procéder à l'élection des membres des comités locaux d'électricité..
Les risques encourus la journée du vote ne représentent rien par rapport au nombre de réunions qui seront ensuite programmées pour les nouveaux élus qui s'exposeront ainsi à la pandémie et c'est là que réside le danger notamment pour les plus âgés qui sont d'ailleurs en nombre dans les plus petites communes de France. Ceux là même à qui on demande de rester à la maison …

Dans une période aussi difficile à vivre les collectivités auront à faire preuve de réactivité en fonction des besoins et des mesures à prendre sans délai en fonction de l'évolution de la pandémie.
Les nouvelles équipes se trouveront dans l'obligation à la fois d'organiser leur gouvernance mais aussi de répondre aux sollicitations des services quant aux décisions à prendre rapidement.
Il aurait été quand même plus sage de ne pas ajouter à la situation actuelle des contraintes supplémentaires et se reposer sur la gouvernance présente capable de réagir dans l'urgence.
 



 

Conseil municipal : Comptes administratifs et budgets examinés à la loupe.

   


 

Le conseil municipal s'est réuni le vendredi 28 février sous la présidence du maire Alain PIERRE.
Pas moins d'une vingtaine de délibérations ont été soumises à l'approbation des membres du conseil municipal.


Le compte administratif a été adopté.
Le total des dépenses de fonctionnement se monte à 675 732.96 €.
Le total des recettes de fonctionnement se monte à 821 958.53 € pour l'année 2019.
Le total des dépenses d'investissement se monte à 582 201.90 € soit une hausse de 445 768.91 due à la rénovation de la salle polyvalente
Le total des recettes d'investissement se monte à 276 149.21 € soit une hausse de 197 445.11 € due au versement d'une partie des subventions de la rénovation de la salle polyvalente.
Le maire a fait remarquer que l'épargne nette pour 2019 se monte à 146 225,57€ constatant une baisse de cette épargne de près de 60 000€ entre 2018 et 2019 due à une diminution des aides de l'état et à des recettes forestières en baisse, rappelant que l'absence d'emprunt a permis cependant de maintenir encore un autofinancement des investissements acceptable mais qu'il conviendra de rester particulièrement attentif aux prochaines dépenses de fonctionnement.

Le budget 2020 soigneusement détaillé prévoit des dépenses et recettes de fonctionnement de 787 692 € et des dépenses et recettes d'investissement d' 1 153 241 € principalement constituées par le solde des subventions à venir et les excédents des années antérieures. Ces recettes financeront notamment les travaux de voirie, aménagement du centre et travaux sur le groupe scolaire.

Les travaux d'amélioration énergétique et de mises aux normes de la salle polyvalente étant terminés, le maire a rappelé que le montant des travaux (quasiment identiques à l'estimation) se monte à 443 175 € TTC et que compte tenu des subventions et après récupération du fond de compensation de la TVA auront coûté à la commune la somme de 108 040 €.
L'estimation des travaux d'aménagement du centre se monte à la somme de 402 000€. Compte tenu des subventions accordées, le coût final pour la commune après récupération du fond de compensation de la TVA se monterait à 111 230 €.

Parmi les autres délibérations soumises au vote à noter le maintien des taux d'imposition, la mise à jour du tableau des emplois créés en raison des trois départs en retraite, la prise en charge financière d'un stage de formation au Diplôme d'Etat Jeunesse, Education Populaire et Sport pour la directrice de l'accueil périscolaire des enfants Emilie PUAUD-MICHEL d'un montant de 8 568 € financé sur deux années.
Il a été aussi question du programme de travaux sylvicoles d'un montant de 7 300 €, du remboursement de la mise à disposition du personnel communal à l'Association Foncière pour la somme de 4032,49 €.
Sauf un éventuel report de la date des élections …? Ce fut le dernier conseil municipal de la mandature.
Alain PIERRE n'a pas manqué de remercier tous les membres du conseil pour leur participation durant les six années passées ensemble au profit des habitants avec pour leitmotiv la confiance, le respect des uns, des autres et de l'intérêt général
 



 

Uzemain à découvrir dans : CAUSONS-EN !

   






 

La revue vosgienne CAUSONS-EN! d'octobre 2019 consacre trente pages sous la rubrique "Promenons nous dans les Vosges" à la commune d'Uzemain.

Son histoire a été particulièrement bien détaillée grâce à la participation de Michel Claudel, historien et conseiller municipal.

De la période gallo-romaine en passant par la guerre de 1870, le creusement du canal de l'est, les guerres mondiales et son patrimoine, Uzemain est à l'honneur dans ce numéro qui n'oublie cependant pas sous le titre "Uzemain au présent" de consacrer cinq pages à la commune d'aujourd'hui.

La revue est en vente à la mairie au tarif de 3,90€.
 



 

Repas des anciens : "y' a d'la joie!!!"

   






 

Repas des anciens : "y' a d'la joie!!!"

138, c'est le nombre de personnes de plus de 70 ans qui ont répondu à l'invitation du Centre Communal d'Action Sociale d'Uzemain pour se retrouver comme tous les ans autour d'une bonne table servie par les bénévoles membres du CCAS et du Conseil Municipal.

Après les salutations d'usage, Véronique MARCOT vice-présidente du Conseil Départemental a tenu à féliciter les organisateurs pour la qualité et l'originalité des thèmes d'animation proposés tous les ans.
L’animation managée par Emilie PUHAUT MICHEL a été très appréciée par les convives ainsi que le repas préparé par Mme. GUERIN ("cuisine d'un jour" à Pouxeux).
Déguisements, animations musicales, chorale , présentés par les bénévoles avec pour thème "y a d'la joie " ont ravi les convives. Un diaporamas des années antérieures présenté par Michel Vauthier et le maire a permis de se rappeler les bons moments passés depuis une vingtaine d'années, avec une pensée pour ceux qui nous ont quitté.

Partager un repas est aussi l’occasion pour les participants de se rencontrer, de resserrer les liens existants, d’en tisser de nouveaux.
Pour le président du CCAS Alain PIERRE et la vice-présidente Maryvonne BARANDAZZI principale maître d'œuvre de la journée, "Ce jour est un moment privilégié et ce n’est pas un luxe par les temps qui courent car nous avons besoin de retrouver à certains moment un peu de convivialité et de rompre les moments d'isolement qui sont inévitablement la conséquence de l'absence d'activité professionnelle et surtout avec les changements que notre société oppressante impose sans état d'âme à nos anciens … L'actualité en témoigne au quotidien".

Merci à toutes et tous pour votre fidélité et à tous les bénévoles qui ont fait de cette journée un réel moment de convivialité.
Le maire
 



 

La pose des compteurs Linky

   






 

Enedis, entreprise gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, procède actuellement à la pose de nouveaux compteurs (Linky)
Quelques personnes ont sollicité le maire afin qu'il exprime son avis concernant la pose de ces nouveaux compteurs.


Malgré les aspects vertueux associés à ces compteurs par leurs promoteurs, leur déploiement s’accompagne de controverses publiques portant sur leurs possibles impacts négatifs pour les usagers.
La réponse que peuvent apporter les conseils municipaux sur ce déploiement de compteurs qui est l'objet d'une controverse argumentée de plusieurs problématiques est simple.

L'avis du maire d'Uzemain: "Au vu de la législation actuelle, la commune n'a pas le pouvoir d'interdire la pose de ces compteurs.
D'autre part, la lecture des rapports émis par : l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, l'Agence Nationale des Fréquences, les réponses sénatoriales et les informations de l'autorité concédante vosgienne (Syndicat Départemental d'Electricité des Vosges) dont je suis le vice-président ne me permet pas d'apporter objectivement un avis personnel défavorable à la pose de ces compteurs."

La note jointe ci-dessous (en savoir plus), bien que très sommaire, devrait apporter quelques éléments de réponses à leurs questions et à celles relayées par les médias.

On peut également lire le rapport de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail
14 rue Pierre et Marie Curie
94701 Maisons-Alfort Cedex

Rapport de l'ANSES

www.anses.fr

Alain PIERRE
Maire
.  

En savoir plus


 

30e et dernière cérémonie pour Alain PIERRE

   






 

Publié dans Vosges matin :

Pour sa trentième et dernière cérémonie des vœux et devant une salle polyvalente comble, Alain PIERRE n'a pas caché sa satisfaction du devoir accompli au cours de ses trente années passées à la tête de la municipalité, tout en remerciant les conseillers municipaux pour leur travail et leur soutien entier, total et permanent.
Après que ses adjoints eurent retracé les activités et les évènements de l'année écoulée, Véronique MARCOT ,Vice -présidente du Conseil Départemental et Jackie PIERRE, sénateur des Vosges ont tour à tour salué, au non de tous, l'excellent travail réalisé par Alain PIERRE afin de doter la commune d'équipements et de réalisations dignes de la population manuzienne tout en recherchant le maximum de financement par le biais de subventions.


Déroulement de la cérémonie :

Maryvonne BRANDAZZI, première adjointe, après avoir présenté les vœux au maire, a remercié les membres des associations et tous les bénévoles qui l'ont aidé afin de pouvoir apporter aux habitants de tous âges et notamment dans le cadre de son action sociale une dynamique nécessaire au tissage des liens intergénérationnels.

Pauline BABEY-FOLTZER, conseillère municipale et animatrice de la commission scolaire, a effectué un rapport sur le fonctionnement des affaires scolaires et péri-scolaires et décrit le projet d'étude en cours sur la réfection et la mise aux normes du groupe scolaire afin notamment d'améliorer la gestion de son chauffage.

Vincent HUMBERT, Adjoint au maire chargé de l'urbanisme et de la voirie, a effectué un bilan des travaux de voirie et présenté les étapes des travaux en cours de l'aménagement du centre et de la création de la carte communale le document d'urbanisme qui se terminera cette année avec l'enquête publique.

Alain PIERRE a dédié son discours à la mémoire de ceux qui lui ont fait confiance il y a 30 ans :
"Il me remémore la confiance que m'avait accordée mon prédécesseur Charles REMY disparu prématurément le 11 décembre 1990, à l'âge de 64 ans des suites d'une implacable maladie.
Je pense aussi à son adjoint Vinicio BRANDAZZI qui m'avait laissé sa place de premier adjoint et les conseillers de l'époque avec qui déjà nous avions formé une équipe soudée, solidaire et confiante en l'avenir.
Que de souvenirs depuis ces premiers échanges de vœux, avec les visites indéfectibles de Jackie PIERRE, de Philippe SEGUIN, de Christian PONCELET et ensuite de Michel HEINRICH, et de bien d'autres amis.
Vous l'aurez compris, j'ai envie de leur dédier cette cérémonie qui clôture la belle aventure qu'ils m'ont permis de vivre."
Alain PIERRE a effectué un rapide bilan financier sur le programme des travaux de rénovation de la salle polyvalente qui conduiront à d'importantes économies de fonctionnement.
"Commencé le 21 janvier, le chantier a été terminé en trois mois pour un coût final de 456 800 € TTC. Des aides ont été apportées par :
- L'Etat : Dans le cadre de l'appel à projet du ministère de la transition énergétique : Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte : 21 000€.
Dans le cadre des appels à projet de l'Etat pour une Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux : 123 946 €.
- Dans le cadre du programme Climaxion de la Région Grand Est et de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie : 50 350 €Et enfin une aide du Conseil Départemental de 35 454 € suivie d'une aide exceptionnelle de 32 000 €.
C'est donc un total de 262 750 € qui nous ont été accordés soit 68 % du coût hors taxes. Après récupération d'une partie de la TVA, le coût final pour la commune sera de 118 693 €."

Alain PIERRE a présenté un bilan financier des comptes de la commune avec notamment une présentation des recettes de fonctionnement qui s'élèvent à 813 511€ soir une baisse de plus de 60 000€ par rapport à 2018, ce qui impactera fortement le financement des projets d'investissement.
Alain PIERRE a tenu à rappeler le "devoir de mémoire" et remercier les organisateurs des cérémonies patriotiques principalement celle qui a été organisée cette année sur le territoire du maquis de Granddrupt, rassemblant plus de 450 personnes ; une manifestation célébrant le 75ème anniversaire dans laquelle Michel CLAUDEL historien et conseiller municipal s'est beaucoup impliqué.

Les sapeurs-pompiers ont été remercié :
"Notre centre de secours commandé par l'Adjudant Chef Stéphane THIEBAUT compte 22 personnels dont 3 officiers et 3 sous officiers.
Il a effectué en 2019 : 204 interventions qui correspondent à plus de mille heures d'activité.
Les nouveaux pompiers : Ophélie ANDRE, Alyssia GADNEL et Arthur LAGARDE ont intégré les effectifs du centre après avoir obtenu le brevet national des jeunes sapeurs-pompiers après leurs trois années de formation."
Des remerciements aussi :
"Je n'oublie pas dans les remerciements tous nos adjoints, conseillères et conseillers municipaux et particulièrement ceux qui ont des responsabilités et les assume tous les jours : Marcel BRICE délégué aux travaux de bâtiment et aux cimetières, Christian GADNEL qui s'occupe des problèmes de sécurité des bâtiments, de la voirie, de l'éclairage public, Maryvonne BRANDAZZI qui s'occupe des affaires périscolaires, du CCAS du Comité des fêtes et de toutes celles et ceux qui travaillent dans l'ombre bénévolement.

Je remercie aussi notre historien Michel CLAUDEL pour les recherches historiques qu'il réalise et les précieux documents qu'il rédige.
Merci à Mauricette HABEMONT, Jacqueline THEVENIN, Christine MARANDEL,
Stéphane THIEBAUT et à ceux qui ont décidé de poursuivre l'aventure Pauline BABEY-FOLTZER, Christine LAMBACH-UEBERSAX, Anne LEBRUN, Vincent HUMBERT, Michel VUILLEMIN, pour leurs participations dans les diverses commissions et qui travaillent souvent dans l'ombre.
J'aurai passé une trentaine d'année dans une aventure que je ne regrette pas.

Je souhaite :
- qu'il existe encore dans le futur des citoyens qui aient encore la volonté de s'investir,
- qu'ils puissent résister aux attaques, aux dénigrements, aux marques d'irrespect proliférant de plus en plus sur les réseaux sociaux.
La tendance actuelle étant de ne plus avoir de confiance aux élus en général (parfois à juste raison et les exemples sont nombreux). En conséquence, ce sont toutes nos institutions et notre modèle républicain (que beaucoup nous envient) qui sont mis à mal.
Une restauration de la confiance est nécessaire dans notre pays où la désespérance et l'esprit de communautarisme n'ont pas leur place. On ne peut continuer à subir les contraintes dictées par la technocratie parisiennes dont les énarques ne savent pas ce que c'est que de vivre dans un village. A vouloir tout rassembler, structurer et rationnaliser, on prend le risque d'éloigner de plus en plus les citoyens des décisions. "On peut vite se retrouver hors sol en travaillant dans la haute fonction publique" écrivait un haut fonctionnaire".
J'adresse cependant à nos successeurs un message d'encouragement et le vœu que la voie du bon sens, issue du monde rural où nous vivons, trouve un écho auprès de ceux qui nous gouvernent."
A l'issue de son discours, Alain PIERRE maire, a remis à Maryvonne BRANDAZZI engagée dans la vie communale depuis plus de 25 ans, la médaille d'argent régionale, départementale et communale.

Véronique MARCOT Vice présidente du Conseil départemental a présenté de façon pratique et concrète la politique du département notamment en matière d'aides aux communes.

Jackie PIERRE Sénateur des Vosges a rappelé tout l'attachement qu'il avait pour la commune d'Uzemain où il n'avait jamais manqué d'être présent déjà sollicité par Charles REMY en tant que conseiller général pour la création de la salle polyvalente.

Un diaporamas des actualités manuziennes a été, en fin de séance, présenté par Michel VAUTHIER , conseiller municipal et le verre de l'amitié a clôturé dans la convivialité la cérémonie.
 

Télécharger tout le discours


 

Maryvonne BRANDAZZI à l'honneur

   


 

Au vœux du maire :

Maryvonne BRANDAZZI a reçu la médaille d'argent régionale départementale et communale pour plus de 25 années d'engagement communal.

Elue pour la première fois en 1995, sur la liste d'Alain PIERRE, Maryvonne BRANDAZZI a succédé en quelque sorte à son beau père Vinicio BRANDAZZI qui fut durant de très nombreuses années le fidèle adjoint du maire d'alors Charles REMY. Sa forte implication au sein du conseil lui valut d'être élue 4e adjointe en 1997. Réélue depuis à chaque élection, elle devient maire-adjoint en 2008, fonction qu'elle occupe toujours à ce jour.

"Mon action a été principalement tournée vers l'école et le domaine périscolaire où j'ai géré avec l'aide de conseillères municipales motivées, l'ensemble du personnel."
Maryvonne s'est aussi beaucoup investie dans le centre communal d'action sociale et le comité des fêtes. Elle a été chaleureusement remerciée par Alain PIERRE.