Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

5 décembre 11h - square des anciens d'AFN - cérémonie d'hommage aux morts pour la France - guerre d'Algérie - combats au Maroc et Tunisie - 7 décembre - Loto du FCUU à la salle polyvalente
Les archives
    2017

    2016

    2015

    2014

    2013

    2012

    2011

    2010

    2009

    2008

    2007

    2006

    2005

    2001

    2016

 

L'agenda du mois

 

 

Restauration scolaire

 

Géolocalisation

 

Les actualités de la commune

Deprecated: Function split() is deprecated in /home/uzemain/www/actualites.php on line 523

Doit-on ralentir le nombre de constructions dans nos villages ?

   


 

La commune d'Uzemain termine la rédaction de son document d'urbanisme (carte communale) qui sera soumis à une enquête publique.
Celui-ci doit être en compatibilité avec le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) qui est un document d'urbanisme à l'échelle intercommunale fixant les orientations générales de l'organisation de l'espace, les grands équilibres entre les espaces urbains, les espaces naturels, agricoles et forestiers, ainsi que les objectifs des politiques publiques en matière d'habitat, de développement économique, de loisirs et de déplacements.
Le document d'urbanisme d'Uzemain doit également tenir compte du Programme Local de l'Habitat (PLH) qui est en phase terminale de réalisation.


Uzemain comme de nombreuses villes et villages vosgiens perd des habitants.
Pour le maire Alain PIERRE, les règles draconiennes, et injustes fixées par la technocratie d'Etat qui propose de limiter la réalisation de nouvelles constructions, ne feront qu'aggraver la courbe descendante de la population vosgienne et de son économie.
Des restrictions qui s'appliquent différemment selon le niveau des services apportés par les communes ou leur taille ce qui n'est pas acceptable. Il espère qu'au sein de la Communauté d'Agglomération des assouplissements seront proposés en concertation avec toutes les communes concernées car en l'état actuel des disposition du PLH, aucune nouvelle construction ne devrait être autorisée à Uzemain !
Absurde !

Article publié dans Vosges matin mardi 10 décembre

Les villages priés de ralentir le nombre de leurs constructions

Trop de logements construits et trop de logements vacants depuis 2014. C’est le constat fait par la communauté d’agglomération qui a donc élaboré un nouveau Programme Local de l’Habitat (PLH) qui prévoit que certains villages laissent les villes principales construire des logements neufs.
Par Philippe NICOLLE


Les courbes ne sont pas parallèles. Et elles sont forcément inquiétantes. C’est le constat fait par l’agence d’urbanisme Scalen qui a accompagné la communauté d’agglomération d’Epinal dans l’élaboration de son nouveau programme local de l’habitat (PLH) pour la période 2020-2025. D’autant plus qu’au lieu de gagner des habitants, les communes de l’agglo ont perdu 1 360 habitants entre 2011 et 2016. « Le besoin de logements est donc moins important que prévu. Surtout quand on sait que 80 % des nouveaux ménages qui se créent sur le territoire le sont du fait du desserrement (divorces, décohabitation) » expliqué Michel Heinrich. Le président de la CAE, qui anticipait les critiques sur les objectifs du nouveau PLH, a aussi précisé que 2 100 logements neufs ont été construits entre 2011 et 2016 et que dans le même temps, le nombre de logements vacants a augmenté de 1 500. Tout ça pour dire que cela construit beaucoup trop dans la Com' d’Agglo. Et notamment dans les 63 villages de la CAE qui ont dépassé de 93 % leurs objectifs de production de logements neufs fixés par le Scot. Alors que dans les 15 villes principales du territoire, le quota de constructions neuves n’a pas été consommé.
Dès lors la gouvernance de la CAE a imaginé un « mécanisme de solidarité » entre les villages et les « polarités » de chaque secteur afin de compenser le « trop construit » des villages. Un mécanisme qui n’a pas manqué de créer des tensions chez les maires des petites communes. Lesquels ont vu arriver deux paramètres complémentaires à savoir le niveau d’équipements et le niveau de production de logements neufs entre 2014-2019. De quoi aider les bons élèves et de taper sur les doigts des gourmands. Telle la commune d’Archettes qui a construit 46 logements neufs sur les 5 dernières années. Ou sur celle de Sanchey où les pavillons ont poussé comme des champignons. N’appréciant pas d’être qualifié de « mauvais élève », Gilles Dubois, le maire sanchéen, a voté contre la répartition des constructions qui lui est proposée. « Il y a plein d’éléments non cohérents. Vous ne prenez pas en compte les résidences secondaires par exemple or j’ai une centaine sur Sanchey. Et puis je ne veux pas perdre d’habitants si je ne peux plus construire sur ma commune. » Des interrogations que d’autres maires de « villages » semblent partager tel Alain Pierre à Uzemain. Ce qui a poussé Michel Heinrich à rappeler que le dossier proposé n’était qu’un projet de PLH. Et que ce dernier devait désormais être débattu dans les différents conseils municipaux. « On se penchera ensuite sur les remarques qui pourraient en découler » a tempéré le président de l’Agglo.

 



 

Des travaux avant les intempéries

   






 

Des travaux de réfection de chaussée.
Une tranche de travaux de réfection de chaussée sur diverses voies communales est actuellement réalisée par l'entreprise STPI titulaire du marché.

123 000 TTC sont consacrés à ces travaux d'entretien qui concernent principalement la rue de la Couarre, la rue des Fresnes, la route de Barbonfoing et la route de la Cuminey. Les scarifications, purges sous chaussée, reprofilage, création de fossés se terminent. Un enduit au bitume sera posé au printemps sur le nouveau chemin de la Veuve. Une aide financière de 9250€ du Conseil Départemental et un fond de concours de 9671 € de la Communauté d'Agglomération d'Epinal ont été accordés.

Des travaux à l'église.
Des travaux d'étanchéité de couverture, nettoyage des chêneaux, remplacement d'abat-sons sont réalisés par l'entreprise Rollot sur l'église pour un montant de 2734€.
 



 

La pose des compteurs Linky

   




 

Enedis, entreprise gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, procède actuellement à la pose de nouveaux compteurs (Linky)
Quelques personnes ont sollicité le maire afin qu'il exprime son avis concernant la pose de ces nouveaux compteurs.


Malgré les aspects vertueux associés à ces compteurs par leurs promoteurs, leur déploiement s’accompagne de controverses publiques portant sur leurs possibles impacts négatifs pour les usagers.
La réponse que peuvent apporter les conseils municipaux sur ce déploiement de compteurs qui est l'objet d'une controverse argumentée de plusieurs problématiques est simple.

L'avis du maire : "Au vu de la législation actuelle, la commune n'a pas le pouvoir d'interdire la pose de ces compteurs.
D'autre part, la lecture des rapports émis par : l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, l'Agence Nationale des Fréquences, les réponses sénatoriales et les informations de l'autorité concédante vosgienne (Syndicat Départemental d'Electricité des Vosges) dont je suis le vice-président ne me permet pas d'apporter objectivement un avis personnel défavorable à la pose de ces compteurs."

La note jointe ci-dessous, bien que très sommaire, devrait apporter quelques éléments de réponses à leurs questions et à celles relayées par les médias.
 

Lire la suite


 

Un tour avec Saint Nicolas

   






 

Dimanche 1er décembre, Saint Nicolas a rendu visite à nos petits manuziens accompagnés de leurs parents amis et grands parents à la salle polyvalente.

Il a été reçu sur la place de la mairie par les enfants dont quelques privilégiés ont pu monter sur le char prêté pour l'occasion par la Communauté d'Agglomération d'Epinal.

Le saint patron de la Lorraine accompagné par la petite troupe a pu visiter quelques rues de la commune et ensuite se rendre à la salle polyvalente où reçu par le maire, il a eu l'honneur d'assister au spectacle de prestidigitation du clown Patounet.

Après tant d'émotions, le gouter servi par les membres du Conseil Municipal et du Comité des Fêtes a été très apprécié par toutes et tous.
Rendez-vous était cependant pris pour le lendemain car Saint Nicolas et père Fouettard ont promis de se rendre dans les salles de classe avant de repartir visiter d'autres communes.
 



 

Des écoliers manuziens viennent en aide aux enfants du Bénin.

   






 

Des écoliers manuziens viennent en aide aux enfants du Bénin.

Sous la houlette d'Emilie Michel, un groupe d'une dizaine d'enfants volontaires présents aux activités périscolaires participe , depuis cette rentrée à la création et recherche d'objets qui seront mis en vente au profit de l'association "amis d'gens".

Ce marché solidaire aura lieu à la mairie d'Uzemain le dimanche 15 décembre de 9h à 11h30 salle des associations.
Venez nombreux au profit des enfants du bénin à qui les fonds recueillis seront destinés ; vous encouragerez aussi nos petits manuziens capables de faire preuve de grandes qualités d'altruisme et d'humanisme.

L'association "amis d'gens":
(Extrait du site internet)
AMIS D'GENS est une association humanitaire, constituée d'étudiants en santé de Nancy, et partenaire de la ville de Lokossa (Bénin) et de l'orphelinat La Providence.
Afin de récolter des fonds, les membres de l'association organisent des actions au sein de l'université et de la région.

"Nous sommes présents également dans les écoles primaires de Lorraine, afin de sensibiliser les plus jeunes et leur faire découvrir une autre culture.
Après la Côte d'Ivoire puis le Togo, nous intervenons depuis 2006 au Bénin, plus particulièrement dans la région de Lokossa. Nous sommes en partenariat avec l'Orphelinat La Providence, les centres de Santé et la mairie de la ville de Lokossa.
Avec des construction d'école, de cantine, de dispensaires
Au cours de notre voyage en été 2018, nous avons eu l'occasion de visiter, comme chaque année, les infrastructures que l'association a financé depuis 2006.
Nous avons pris soin d'étudier les besoins de chaque site. Deux centres ont grandement retenu notre attention, et c'est pour cela que le nouveau projet 2019 vise à améliorer les infrastructures déjà présentes.
En effet, nous ne voulions pas investir de l'argent dans un tout nouveau projet, car selon nous, la priorité résidait dans les centres que nous avions un jour aidé a financé, mais qui, aujourd'hui, rencontrent de grandes difficultés sans aide extérieure.
De nombreuses salles de classes ont été financées par notre association, souvent dans des écoles primaires. En 2016, Amis D'Gens a signer pour la construction d'une salle de classe au sein d'une école maternelle
A GBEGODO nous avons financé une salle de classe. D'autres partenaires européens ont ultérieurement construits des salles après nous, comme dans d'autres centres scolaires des alentours de Lokossa."

Lien vers le site internet


 



 

Logement à louer à la mairie

   






 

Logement duplex F3-F4 à louer

Dans le bâtiment mairie rénové, logement en duplex (chambre à l'étage).
Cuisine, salon-séjour, deux chambres, salle de bains, (surface habitable : 80m2)
Garage


Jardin d'enfants
A proximité du groupe scolaire et des équipements sportifs et culturels.
Groupe scolaire avec restauration, garderie.
Au calme
Chauffage central collectif au bois déchiqueté.

Loyer mensuel : 380€
Classe énergie :D(216) ; GES : A

RENSEIGNEMENTS : Mairie d'Uzemain, tel : 03 29 30 71 80

 



 

La salle polyvalente à disposition des associations manuziennes

   






 

Pour 2020, le calendrier des manifestations à la salle polyvalente a été dernièrement rédigé.
Comme le veut la tradition , tous les ans en octobre les responsables des association manuziennes se réunissent autour du maire afin de proposer une date de réservation de la salle polyvalente.


Pas moins de 11 associations ont répondu à cet appel à projet.
La lecture du calendrier 2020 présente l'inscription de 18 manifestations, ce qui montre que le dynamisme des associations manuziennes est toujours aussi présent.

A noter que pour toute manifestation reconnue d'intérêt général social, culturel ou sportif organisé par les associations manuziennes, la salle polyvalente est gratuite ; seules restent à la charge des utilisateurs les coûts de chauffage et d'électricité.

Le calendrier 2020

18 janvier : Cérémonie des Vœux de la municipalité
15 février : Soirée théâtre organisée par le Club du Muguet
22 février : Repas des Anciens avec le Centre Communal d'Action Sociale
29 février : Carnaval par l'Association Autour Des Ecoles d'Uzemain
14 Mars : Soirée théâtre organisée par l'association Bad'Aboum (Badmington)
28 mars : Soirée Théâtre par l'Amicale des Sapeurs-Pompiers d'Uzemain
4 avril : Soirée Cabaret organisé par l'association le Roulon Animation
8 mai : Cérémonie du 8 mai par les AFN avec les associations patriotiques de la commune d'Uriménil
30 mai : Soirée Loto proposée par le Comité organisateur de la Fête de l'Oeuf
21 Juin : Kermesse de l'école par l'Association Autour Des Ecoles d'Uzemain
14 juillet : journée détente organisée par le Club du Muguet
26 et 26 juillet : Fête de l'Oeuf organisée par le Comité de l'Oeuf
3 octobre : Soirée Loto organisée par l'Amicale des Sapeurs-Pompiers
7 octobre : Semaine bleue organisée par le Club du Muguet
8 novembre : Thé dansant organisé par les Claireballes (club de ping-pong)
21 novembre : Soirée Belote de l'Amicale des Sapeurs-Pompiers
29 novembre : Animation et goûter avec Saint-Nicolas organisé par la municipalité et le Comité des Fêtes.
5 décembre : Soirée Loto organisé par le Football-Club Uriménil-Uzemain
 

Télécharger le calendrier


 

SIEMF : des travaux nécessaires pour la qualité de l'eau

   






 

Vosges matin du 3 novembre 2019
D’importants travaux d’investissements concernant le remplacement de conduites d’eau principales et celui de deux cuves de traitement de neutralite ont dû être nécessaires cette année.

Le syndicat intercommunal des eaux des monts Faucilles a été dans l’obligation, cette année, d’effectuer des travaux d’investissements concernant le remplacement de conduites d’eau principales dans trois communes sur les quatorze que compte le syndicat et à remplacer les deux cuves de traitement de neutralite à la station de pompage et de traitement d’Escles.

Alain Pierre, le président, et le comité ont été placés face à l’obligation de procéder immédiatement au remplacement de ces deux cuves. La cause : la détérioration complète des cuves de traitement de la station pourtant installées en 2009 et, qui après un peu plus de dix années d’existence et de fonctionnement, n’ont pas résisté à l’usure du temps.
Après appel d’offres, l’entreprise Honoré des Forges a réalisé spécialement et sur mesure deux nouvelles cuves en inox d’une contenance de 19 m3 chacune pour un poids unitaire de sept tonnes et d’une épaisseur de 20 mm en conformité avec les normes européennes CE.
Ces deux cuves contenant 11 tonnes de neutralite chacune, afin de rendre l’eau moins agressive devant subir une forte pression, sont conçues pour fonctionner sous une pression maximale de 16 bars. Lors de leur fabrication, elles ont été éprouvées à 24 bars. Les travaux ont été réalisés entre mai et octobre, sous la direction technique de Patrick Honoré et la surveillance de Sylvie Milliot, maître d’œuvre à la société ADCE d’Éloyes.

Dans les prochaines semaines, un nouveau système de chloration va être installé dans les stations de traitement qui permettra d’assurer une meilleure sécurité de potabilité.

De nombreuses fuites d’eau
Les autres travaux importants ont concerné les changements de conduites principales dans les traversées des communes de Dombasle-devant-Darney, Escles et Uzemain. Bien que l’eau transitant par ces conduites soit potable, tous ces travaux de remplacement de conduites étaient planifiés en raison de nombreuses fuites d’eau sur ces réseaux, provoquées par la vétusté de ces installations et à certains endroits par la corrosion provoquée par l’agressivité de la terre.

À Uzemain centre, dix fuites ont été réparées en quelques années sur le tronçon de 300 m concerné.
Des travaux d’infrastructures qui ont un coût 462 000 € pour le remplacement des cuves de la station d’Escles, 474 000 € pour le remplacement des conduites principales et 48 000 € pour les nouveaux systèmes de chloration, soit un montant total de 984 000 € TTC